Réponses au jeu des énigmes

1 - Vrai (cases à cocher)

Au 9e siècle, Jesu dit Itriyya pour parler des vermicelles.

Itriyya est le mot arabe utilisé au 9e siècle, par le médecin syrien Jesu Bar Ali pour désigner les vermicelles.

Histoire des pâtes


Bien avant le chocolat, les Mayas buvaient du tchacahoua.

Les Mayas et les Aztèques préparaient le tchacahoua (en maya) ou le tchocoatl (en aztèque) à partir de fèves de cacao grillées et d'eau bouillante assaisonnée de piment ou de musc et de miel, ou de farine de maïs. Les Espagnols ont créé le chocolate en remplaçant le piment par la vanille, le sucre et la crème. En 1585, on parlait déjà de cette boisson dans toute l'Europe.

Produits d'Amérique


Au Moyen Age, le sucre est un médicament

Maître Chiquart propose 15 recettes pro infirmis, pour malades, dont 10 recettes comportent du sucre. Taillevent propose une recette de poisson et la termine par "Et pour malades, il fault du sucre".

Sucre médicament


Nostradamus est un médecin qui a écrit un livre des confitures.

Nostradamus, surtout connu comme astrologue alors qu'il est aussi médecin, écrit un livre publié à Anvers en 1557 : Le vray et parfaict embellissement de la face suivi de la Seconde partie, contenant la façon et manière de faire toutes confitures liquides tant en succre, miel, qu'en vin cuit.

Nostradamus : livre des confitures


En Europe, les herbes aromatiques remplaçaient souvent les épices médiévales

Laetitia Cornu explique : Les épices étant inaccessibles à la grande majorité de la population médiévale (sauf, peut-être, le poivre), les "ménagières" n'avaient, pour assaisonner leurs redondantes porées, soupes de choux et de lentilles, que les herbes de leurs jardins. Petites feuilles délicates de la marjolaine, feuilles ciselées et puissamment aromatiques de l'aurone, feuilles dentelées et poivrées de la rue, les herbes aromatiques utilisées au Moyen âge se distinguent d'abord par leur parfum souvent violent, en tout cas très caractéristique.

Herbes médiévales


Le manuscrit de Maître Chiquart provient de la bibliothèque de l'évêque Supersaxo.

Du fait de cuisine, dicté par Maistre Chiquart en 1420 à Annecy, nous est connu par le manuscrit S 103 de la Bibliothèque cantonale du Valais à Sion. Ce manuscrit provient de la bibliothèque de l'évêque Supersaxo (15e siècle). Le texte a été transcrit par Terence Scully, un universitaire canadien, et édité par la revue Vallesia en 1985.

Maître Chiquart


2 - Faux (laisser les cases vides)

La polenta au maïs est un plat traditionnel apporté par les Burgondes au 5e siècle.

Christophe Colomb découvre le maïs à Cuba en 1492. Le maïs commence à être cultivé dès 1520 au Liban, en Perse et en Egypte. La polenta italienne et savoyarde, confectionnée traditionnellement, depuis les Romains, avec de la semoule de blé, devient alors polenta de maïs.

Produits d'Amérique


Le crosne est une plante cultivée à Crosnes depuis la Renaissance.

Crosne : Tubercule au goût légèrement sucré, voisin du salsifis ou de l'artichaut. Origine : Japon, Corée, Chine. Son nom vient du village de Crosnes (Essonne) où la plante fut cultivée lors de son introduction en France en 1882.

Légumes oubliés


La canne à sucre est originaire des Antilles.

La canne à sucre est originaire d'Inde et de Chine. À partir du 9e siècle, la production de la canne à sucre se développe en Espagne (Andalousie et région de Valencia), qui est concurrencée au 16e siècle par les Canaries, puis par le développement de la canne à sucre aux Antilles et en Amérique.

Le goût du sucré


Retour au jeu des énigmes - Haut de page