Le sucre danger

A partir du 17e siècle on prend conscience des dangers d'une consommation excessive de sucre : Tous les grands mangeurs de succre et de confitures se bruslent le sang et sont communément altérez, et leurs dents s'en corrompent et en deviennent noires : il est principalement nuisible aux jeunes gens et qui sont d'une complexion chaude et bilieuse (Joseph Duchesne, dans Le pourtraict de la santé, 1606, cité par Claude Fischler, L'Homnivore, 1990).

A partir du 19e siècle, le sucre devient un produit courant et peu cher, sa consommation se développe de manière importante grâce à la production industrielle du sucre de betterave. Plus la consommation du sucre et des sucreries augmentent, plus les discours négatifs se développent. Cette prévention contre le sucre va s'amplifier jusqu'à nos jours dans les milieux médicaux et diététiques. L'analyse de Claude Fischler sur cette "saccharophobie" dans L'homnivore, montre bien l'influence de la morale et du religieux dans ce débat qui devrait être strictement médical et scientifique.

Au Moyen Age, le sucre était épice ou médicament. Il est devenu aliment énergétique des sportifs (sucre rapide) ou responsable des maladies du monde moderne (obésité, diabète...). Encore aujourd'hui, le sucre est un produit qui fait réagir !


histoire du sucre - sucre médicament - sucre plaisir - Haut de page